AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Warren, Sixtine • DEVILICIOUS

Aller en bas 
AuteurMessage
Sixtine Warren

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 27
Date d'inscription : 20/01/2009

LES PETITS PAPIERS
ADRESSE:
RELATIONS:

MessageSujet: Warren, Sixtine • DEVILICIOUS   Mar 20 Jan - 20:00



(C) WOODY PEPPER


    •• QUELLE CHIENNE DE VIE !

    Ils disent "qu'une famille qui crie est une famille unie."

    Dans ce cas là, nous sommes bien plus unis que je le pense.

    Je crois que j'aurais du balancer ma mère aux services sociaux pour qu'ils l'envoient à l'hopital de force, service "je suis une ivrogne paumée dans la vie depuis que j'ai perdu mon mari". Quand, completement bourée, elle rentrait chez moi et usait du peu de force qui lui restait pour ramper jusqu'à ma chambre et allumer la lumière dans le seul but de me réveiller, je n'avais qu'un seul souhait : qu'elle s'étouffe avec le vomi de son nouveau copain. Un alcoolique lui aussi. Pervers, qui plus est. Ses seules distractions dans la vie consistait à me trippoter, baiser ma mère, se gratter les couilles et boire quasiment jusqu'au coma. Désolé pour ma vulgarité cher journal, mais je préfere être honnête. Je les détestait tellement, tous. Pour sa défense, ma mère était vraiment malheureuse. Depuis que mon père l'avait laissé tomber pour une blonde silliconé de 20 ans de moins qu'elle, elle allait vraiment mal. Pourtant à cette époque, je n'aurais jamais pu reprocher quoi que se soit à mon père. Ce dieu vivant. Tout chez lui me rendait fière d'être sa fille. Il était beau, cultivé, classe. Puissant. J'ai tellement crié contre ma mère pour qu'elle me laisse vivre chez lui, en Angleterre, qu'elle a fini par craquer. Je m'en veux tellement de l'avoir laissé seule, maintenant. Je ne sais si elle me le pardonnera entièrement un jour. Mais à cette période, j'étais complètement aveuglée par mon père. Il représentait selon moi le stéréotype du père parfait, dans la famille parfaite. Dans la bonne famille. J'ai appris plus tard que les bonnes familles sont pires que les autres. Dès le départ, ça a été la catastrophe. Je détestais l'Angleterre autant que mon père et sa nouvelle famille me détestaient. C'est à dire beaucoup trop pour rester ici un jour de plus. Le pire, c'était ma demie soeur, Baby. Une débile mentale d'1m35 les bras levés, en combi short Gucci et talons Prada, même sous - 10° C. Je me suis longtemps demandée comment mon père pouvait la laisser se ridiculiser de la sorte, vu qu'elle avait... 12 ans ? 13 ans ? Le pire dans tout ça : elle avait comme modèle Blair Waldorf, l'espèce de conne superficielle dans Gossip Girl. Elle exigeait que toute la famille l'appelle Queen B. Faut dire que Baby, c'était vraiment affreux. J'ai toujours adoré l'appeller par son prénom. On se haissait tellement ! Elle disait que j'étais le Aaron Rose de la famille. Sa demie soeur un brin droguée, complètement dingue, venant d'une famille honteuse. Je me souviens de la phrase qu'elle a employé : « T'es la fille d'une prostituée alcoolique dont la pire erreur dans la vie est de t'avoir conçue. » Mon père n'a rien dit, il a seulement baissé la tête. Je lui est foutue mon poing dans la gueule. Mon père a crié. Queen B a hurlé. Mon père l'a consolé, m'a donné une gifle, et m'a ordonné de faire mes valises. Sa pouffiasse de blonde - occasionellement la mère de Baby - s'est offusquée, et a accouru pour consoler son bébé. Je n'en pouvais plus. En tout, je suis resté 317 jours. J'ai compté. Maintenant, je ne sais plus trop comment faire. Mon père a payé le billet d'avion pour que je dégage de chez lui, avec en prime un très très beau chèque avec assez de zéros pour que je ferme ma gueule sur l'enfer qu'il m'a fait vivre. Mais ça ne change rien. Vancouver m'a énormément manqué, mais que vais-je faire la-bas ? Ma mère ne veux plus me voir. Dans deux heures j'atteris à Vancouver, seule, avec un chèque. Je suis pas dans la merde.



    Ils disent que "les opposés s'attirent".

    On ne parle pas beaucoup. Pas du tout, en fait. Juste le strict minimum.

    « Un Sex On The Beach, s'il-te-plait. »
    « S'il-te-plait ? »
    « S'il-vous-plait. »
    « Je vous fait ça. »

    Ou l'art de se faire rembarrer directement. Il me déteste, j'en suis certaine. Il ne m'adresse même pas un regard, et continue de me parler si froidement alors que je suis sans conteste sa cliente la plus fidèle. Je suis toujours fourrée à cette connerie de Canadian Spirit, rien que pour le voir. Mais il ne me remarque à peine. En même temps, je ne peux lui en vouloir. Moi aussi, je devrais le détester. Je devrais. Mais c'est impossible. Mes amis ont beau me démontrer par A+B que le serveur est coincé et bien trop gentil pour une fille aussi délurée que ne peux m'empêcher de penser à lui. Souvent. Alors, je l'observe, lui et son shaker à la con. Je ne lui demanderais jamais pourquoi mais, je sais qu'il ne boit pas d'alcool. Je n'en buvait pas non plus jusqu'à un certain temps. Vu que ma mère est alcoolique, je n'est jamais été une grande fan des cuites le samedi soir entre potes. Mais ses cocktails sont tout bonnement délicieux. Merveilleux. Et ils sont la seule chose qui me relie à lui. Apple m'a dit qu'il s'appellait Tristan. Je ne sais pas si c'est vrai, mais de toute façon je ne veux pas qu'il sache que je connais son prénom. Ce serait bizarre, vu que je suis censé le détester. J'ai souvent tenté de l'aborder, sans grand succès. Je n'ose pas. J'ai - presque - honte. Vous entendez ça ? Moi, oh la grande Sixtine Warren, avoir peur d'un petit serveur intello - mais très sexy - qui m'ignore ? Faut croire que oui. Pourtant, c'est mon opposé. Il est calme, réfléchi, et très anti-drogue. Je suis caracterielle, impulsive, un brin droguée. Je crois qu'il m'impressione. Quand j'y pense... Ça devient vraiment du n'importe quoi.

    •• GENERIQUE DE FIN

    • Célébrité : Ashley Greene
    • Pseudo/surnom : Self Service depuis peu.
    • Comment avez-vous connu SS ? : Ma soeur était sur votre ancien forum.
    • Commentaires/suggestions : Rien à dire. Votre forum est vraiment très beau I love you


Dernière édition par Sixtine Warren le Lun 26 Jan - 22:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Warren, Sixtine • DEVILICIOUS   Mar 20 Jan - 20:05

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Kennedy
HEY MOMMA | Losing touch and control
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 28
Mood : Lunatic.
Date d'inscription : 09/01/2009

LES PETITS PAPIERS
ADRESSE:
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Warren, Sixtine • DEVILICIOUS   Mar 20 Jan - 20:20

Bienvenue ! Je réserve Ashley
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sixtine Warren

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 27
Date d'inscription : 20/01/2009

LES PETITS PAPIERS
ADRESSE:
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Warren, Sixtine • DEVILICIOUS   Jeu 22 Jan - 20:52

    Merci beaucoup
    Finalement je vais prendre l'autre modèle de fiche, parce que celui là m'inspire pas des masses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Declan Woodrow
BIG MUSCLOR | You're a burning desire
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 25
Mood : hungry,
Date d'inscription : 10/01/2009

LES PETITS PAPIERS
ADRESSE:
RELATIONS:

MessageSujet: Re: Warren, Sixtine • DEVILICIOUS   Sam 24 Jan - 9:39

Ca fait des heureux à ce que je voix la possibilité de choisir le modèle :p

BIENVENUE

_________________

    A little more money comes in every day.
    Faith and five dollars goes a long way
    Look at your pockets filled up with gold
    But what's in your heart is making you cold

    ©️ Fireflight • Liar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Warren, Sixtine • DEVILICIOUS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Warren, Sixtine • DEVILICIOUS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oh, ça tourne. [Crystal & Warren]
» Melinda Warren [Terminée]
» C'est le temps des explications... (Hope et Warren ♥)
» Sixtine Andrews
» LE PLAFOND DE LA SIXTINE/ MICHEL ANGE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUDBURY SQUARE :: BIENVENUE AU CANADA :: EMBARQUEMENT IMMEDIAT-
Sauter vers: